Préparation du rucher

ruche et piège frelon

Envie d'une ruche?

Lorsque l'on envisage d'accueillir des abeilles, il est important de faire quelques préparatifs en amont et de respecter la règlementation.

Se contenter de poser une ruche dans un jardin n'est pas suffisant pour un bon développement de la colonie, mais rassurez-vous, ce n'est pas non plus très exigeant.


Règlementation

Il y a deux éléments principaux dans la règlementation concernant les ruches: la déclaration du rucher et les distances du voisinage.


Pour la déclaration:

Tout propriétaire de ruche, dès la première, doit déclarer annuellement l'emplacement et le nombre de celles-ci. La déclaration est gratuite, obligatoire et n'engendre aucuns frais par la suite. La déclaration se fait sur le site "http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr"


Et concernant la distance:

Il faut dans un premier temps avoir conscience d'une chose, une abeille... ça pique.

Bien que certaines races sont plus pacifiques que d'autres, et qu'une abeille qui butine se laisse approcher, voir toucher, sans problème, elles ne sont pas pour autant inoffensives et ont coutume de défendre leur ruches et ses abords. Par ailleurs, il peut arriver qu'une abeille en vol se prenne malencontreusement dans la chevelure, il est alors impossible pour elle de s'échapper et c'est la piqûre assurée.

On comprend et on respecte donc la nécessité d'imposer des distances avec le voisinage.   

Voici donc ce que dit la règlementation du département de l'Allier, mais renseignez vous, car les distances peuvent légèrement varier en fonction des départements. 
Les ruches doivent être éloignées de 20 m des propriétés voisines ou de la voie publique, distance ramenée à 10 m si l'envol se fait à l'opposé ou que les propriétés voisines sont des bois ou des landes; 100m des établissements publics ou collectifs (écoles, casernes, campings, hopitaux...).

Mais vous pouvez installer des ruches même dans un espace plus restreint, les distances ci-dessus énumérées ne s'appliquant plus si les ruches sont isolées des propriétés voisines ou de la voie publique par un mur, une palissade en planches jointes, une haie vive ou sèche sans discontinuité. Ces clôtures doivent avoir une hauteur de 2 m au-dessus de la planche d'envol et s’étendre au moins à 2 m de chaque côté de la ruche ou du rucher.


Emplacement de la ruche

seau sirop abeille

Il est conseillé de placer la ruche en hauteur afin, d'éviter les prédateurs, de dégager l'entrée des hautes herbes, et de faciliter votre travail. Elle peut donc être posée sur des aglos, deux de chaque côté (environs 40cm de haut).

L'entrée, orientée vers l'est (y compris nord-est ou sud-est), réduira l'entrée du vent dans la ruche, de plus, un placement au moins à mi-ombre peut-être profitable.

Prévoyez un passage de minimum un mêtre derrière les ruches (c'est de là que vous travaillerez) et un espacement de 1,5m à 2m entre chacune. Si vous les placez sur plusieurs lignes, vous pouvez disposer les ruches en quinconce avec 3m de distance entre les deux rangées.

Placez des pièges à frelons dès fin février, bien avant la mise en place des ruches, pour piéger les reines fondatrices guêpes et frelons (un mélange de sirop de grenadine, bierre et vin blanc est redoutable et ne piègera pas les abeilles). Si vous n'avez pas de point d'eau naturel, prévoyez des coupelles ou seaux d'eau, couverts d'écorces pour éviter les noyades, que vous remplirez régulièrement. Les abeilles consomment beaucoup d'eau pour le miel.

Vous devez également placer un panonceau à l'entrée de votre rucher ou près des ruches, portant votre numéro NAPI, que vous avez obtenu en déclarant vos ruches.

Semer quelques fleurs mellifères peut aussi être une bonne idée.


Page 2 sur 3

Contact

David BUZZI
2C Route des sablons
03360 Valigny (FRANCE)




Apiculteur Référencé:
SIRET  449 121 656 00101 

© Copyright apiculture-auvergne.com. Tous droits réservés.